Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Oct

Observations du 30.10.2015.

Publié par Roland Pellion  - Catégories :  #Faune.

A la mangeoire.

Accenteurs mouchets, bouvreuils pivoines, chardonnerets élégants, mésanges bleues, charbonnières, à longue queue, et mésanges nonnettes, rougegorge familier, troglodytes mignons.

Vous pouvez aider nos amis ailés à résister aux conditions climatiques difficiles.


En hiver, c’est le manque de nourriture qui menace les oiseaux, bien plus que le froid. Pour maintenir une température corporelle constante (40-42°C), ils disposent d’un système élaboré de thermorégulation, et mettent en action des stratégies de rassemblement.

Pourtant, malgré ces techniques de résistance, ils doivent inlassablement chercher de la nourriture pour ne pas mourir de froid. Or, les jours raccourcissent, les ressources alimentaires se raréfient et sont masquées par la neige et le verglas. Les oiseaux ont donc plus que jamais besoin de vous.

Pour les aider à se nourrir, vous pouvez installer des mangeoires dans votre jardin ou sur votre balcon, hors d’atteinte des prédateurs.

Vous y placerez des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse, de préférence le matin de bonne heure et le soir avant le rassemblement des oiseaux en dortoir. Ils pourront ainsi reconstituer leurs réserves de lipides indispensables pour résister aux longues et froides nuits d’hiver. Ces mangeoires doivent être régulièrement nettoyées afin d’éviter la propagation des maladies, et permettre le maintien de la nourriture à l’abri de l’humidité et des intempéries.

Attention, cependant, les oiseaux ne doivent être nourris que pendant la période sensible, à savoir de fin novembre à fin mars, afin de respecter leur comportement naturel. Et comme la nourriture artificielle ne suffit pas, il convient de préserver tout au long de l’année, dans votre jardin, une végétation indigène, source d’insectes, de fruits et de baies.

Pour permettre aux oiseaux de se désaltérer et de se baigner (l’entretien du plumage étant primordial pour lutter contre le froid), vous pouvez leur fournir un abreuvoir. Vous veillerez à renouveler l’eau deux fois par jour et à la maintenir libre de glace en ajoutant simplement et uniquement de l’eau tiède.

En aidant les oiseaux en hiver, nous pouvons tous participer à la sauvegarde du vivant tout en continuant à admirer à loisir ces acrobates ailés.

Allain Bougrain Dubourg
Président de la LPO

Les meilleurs aliments

  • Mélange de graines : le mélange optimal reste composé de tournesol noir, cacahuètes non salées et maïs concassé ;
  • Pain de graisse végétale simple ;
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;
  • Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riche en lipides ;
  • Cacahuètes (non grillées et non salées) ;
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillés et non salés) ;
  • Petites graines de millet ou d'avoine ;
  • Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Les aliments à donner en petites quantités seulement

  • Lard, suif, saindoux ;
  • Margarine, végétaline ;
  • Pâtée pour chat ou chien, excellent substitut aux insectes ou vers;
  • Croûtes de fromage (souvent trop salée) ;
  • Miettes de pain, biscottes ou gâteaux ;
  • Pomme de terre, pâtes ou riz cuits.

Les aliments à ne pas donner

  • Biscottes, pain sec, noix de coco desséchée, riz cru et restes de pâtisseries ;
  • Le lait qui n’est pas digéré par les oiseaux (seuls les dérivés cuits comme le fromage le sont) ;
  • Les larves de mouches (asticots) qui risquent de perforer l’estomac ;
  • Les graines de ricin ou lin qui sont toxiques pour les oiseaux.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.
Mésange bleue.

Mésange bleue.

Mésange charbonnière.
Mésange charbonnière.
Mésange charbonnière.

Mésange charbonnière.

Mésange nonnette.
Mésange nonnette.

Mésange nonnette.

Rougegorge familier.
Rougegorge familier.
Rougegorge familier.
Rougegorge familier.

Rougegorge familier.

Martin pêcheur et bécassine des marais.
Martin pêcheur et bécassine des marais.

Martin pêcheur et bécassine des marais.

Commenter cet article

Archives

À propos

Observations et photographies naturalistes. Pasionné de nature depuis l'enfance, je parcours la campagne sarthoise afin d'observer et ramener les clichés de mes sujets favoris : paysages, faune, flore.