Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Jun

Observations du 02.06.2017.

Publié par Roland Pellion  - Catégories :  #Faune.

En forêt, affût le matin et le soir.

Geais des chênes, loriots d'Europe, martin pêcheur, mésanges huppées, pigeons ramiers, pipits des arbres, pouillots fitis, rougequeue à front blanc, tourterelles des bois ...

Biches et jeune cerf, martres des pins, sangliers.

Caméra infrarouge.

Renard, marcassins, blaireau.

Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).
Pigeon ramier (Columba palumbus).

Pigeon ramier (Columba palumbus).

Pigeon ramier par Jean C. Roché

En dehors de la période de reproduction, les pigeons ramiers (Columba palumbus) se rassemblent en grands groupes. Son chant fait partie des sons familiers de la campagne, comme le bruit de ses ailes lorsqu'il prend son envol. Il a une démarche boiteuse caractéristique. C'est une espèce répandue, l est très commun dans toutes les régions boisées, absent des montagnes, récemment, il a même colonisé les villes. Le pigeon ramier est présent sur tout le territoire. Les oiseaux du nord et de l'est migrent vers les pays méditerranéens en septembre ou octobre et ils reviennent vers la mi-mars, ce sont les palombes. La plupart sont toutefois sédentaires.
Le pigeon ramier effectue des vols de parade avec des ascensions abruptes à l'aide de rapides battements d'ailes, ensuite, il les fait claquer une ou plusieurs fois avant de glisser en descendant, avec les ailes tendues horizontalement et la queue déployée. Source Oiseaux.net

Une laie.
Une laie.

Une laie.

Biche.
Biche.
Biche.
Biche.
Biche.
Biche.

Biche.

Jeune cerf en velours.
Jeune cerf en velours.
Jeune cerf en velours.
Jeune cerf en velours.
Jeune cerf en velours.
Jeune cerf en velours.

Jeune cerf en velours.

Les bois du cerf élaphe sont des productions osseuses qui, comme chez tous les cervidés, tombent et repoussent chaque année.

Au cours de leur croissance qui débute au printemps, les bois sont d'abord recouverts d'un tissu tégumentaire, le velours qui assure la protection, la vascularisation et l'innervation de ces organes. Ce tissu se dessèche et tombe lorsque la croissance osseuse est achevée. Les bois resteront à nu pendant toute la période de rut et ne seront vascularisés qu'en interne, les velours étant tombés.

Les pivots, excroissances osseuses particulièrement importantes, abritent l’assise génératrice des bois. Le pivot est capable de se régénérer en cas de fracture mais ce traumatisme engendre par la suite une malformation des bois.

Il est délicat d'attribuer un rôle précis aux bois du cerf, même s’ils sont utilisés régulièrement dans le combat ou la défense, dans la reconnaissance ou lors de la recherche de nourriture.
Leur développement est lié au cycle sexuel et particulièrement à la production de testostérone.

 

Les cerfs perdent leurs bois entre février et mi-avril ; les plus jeunes les perdent en dernier. La repousse et la minéralisation de nouveaux bois sont rapides. Elles se terminent en juillet-août par la frayure, ou chute du velours, et la coloration.

La longueur des merrains, le volume et la masse des bois augmentent régulièrement avec l’âge, mais pas le nombre d’andouillers.

Pour un milieu donné, le développement des bois dépend surtout du potentiel génétique du cerf. Il existe une grande variabilité dans la forme, le nombre d’andouillers, la longueur des bois d’individus de même âge. Il n’y a pas de corrélation entre leur taille et la capacité reproductrice.

L’expression totale du patrimoine génétique des cervidés n’est possible que si la nourriture et la quiétude  sont favorables. Source O.N.C.F.S

Commenter cet article

levasseur genevieve 06/06/2017 13:27

Belles photos....incitent à peindre .

Roland Pellion 06/06/2017 18:02

Merci Geneviève, la peinture à l'huile, c'est bien difficile ....

Archives

À propos

Observations et photographies naturalistes. Pasionné de nature depuis l'enfance, je parcours la campagne sarthoise afin d'observer et ramener les clichés de mes sujets favoris : paysages, faune, flore.