Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Jul

Observations du 10.07.2017.

Publié par Roland Pellion  - Catégories :  #Faune.

Matinée avec les chevreuils.

Après le beau temps ... la pluie !

Bruants zizis, faisan de Colchide, loriots d'Europe, merle noir, mésanges bleues et charbonnières, pouillots véloces, tourterelles des bois...

Jeune brocard, chevrette et ses deux faonslièvres d'Europe.

Soirée avec Bambi et sa mère.

Biche et son faon.

 

Merle noir.
Merle noir.

Merle noir.

Jeune brocard (chevreuil européen).

Jeune brocard (chevreuil européen).

Le chevreuil européen (Capreolus capreolus) occupe toute l’Europe dans une bande comprise entre 40° et 60° de latitude nord.

Espèce de lisière dotée d’une forte plasticité écologique, le chevreuil occupe dorénavant tous les milieux.

La forêt reste l’habitat privilégié. Elle accueille les plus fortes populations à l’exception de l’arc méditerranéen. Le chevreuil apparaît limité par la sécheresse estivale caractéristique de ces milieux.

L’espèce occupe les milieux intermédiaires comme le bocage, les agrosystèmes avec des taux de boisement parfois inférieur à 5% et l’étage montagnard jusqu’à 2500m.

Les exigences du chevreuil par rapport à l’habitat sont essentiellement déterminées par un besoin de ressources alimentaires à haute valeur nutritionnelle. Ceci est particulièrement marqué pour les femelles en fin de gestation et pendant la lactation. La quantité, mais aussi et surtout la qualité des ressources durant cette période conditionnent en effet pour partie la survie juvénile. Source ONCFS.

Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.
Jeune brocard.

Jeune brocard.

La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).
La course des capucins (lièvre d'Europe).

La course des capucins (lièvre d'Europe).

Chevrette et ses faons (chevreuil européen).

Chevrette et ses faons (chevreuil européen).

Une forte variabilité de la survie des jeunes chevreuils a été démontrée; Les causes sont la densité de la population, les conditions climatiques, la prédation. Les taux de survies des faons varient de 30% à 85% selon le printemps de naissance.

Les taux de survies des individus sub-adultes de 1 à 2 ans et des individus adultes sont élevés et stables. Les valeurs sont de l’ordre de 85% pour les mâles et 95% pour les femelles. L’ apparition d’un phénomène de sénescence vers 7 ans provoque une chute de la probabilité de survie après cet âge. Ceci est nettement plus marqué chez le mâle.

Le taux de multiplication annuel maximum pour l’espèce est égal à 1.40. La saturation du milieu provoque l’apparition de phénomènes de régulation: retard de l’âge de première reproduction, diminution des taux de survies juvéniles, mortalités... 

Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.
Chevrette et ses faons.

Chevrette et ses faons.

Biche et son faon (cerf élaphe).

Biche et son faon (cerf élaphe).

Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).
Biche et faon (cerf élaphe).

Biche et faon (cerf élaphe).

Commenter cet article

B. O. 17/07/2017 00:59

J'adore la photo "Chevrette et ses faons (chevreuil européen)."
On se demande qui guette qui ?

Roland Pellion 17/07/2017 11:12

Le guetteur c'était moi, les chevreuils ont fini par détecter ma présence. Lorsqu'elle est suivie de ses faons, la chevrette est particulièrement prudente !

Archives

À propos

Observations et photographies naturalistes. Pasionné de nature depuis l'enfance, je parcours la campagne sarthoise afin d'observer et ramener les clichés de mes sujets favoris : paysages, faune, flore.