Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 Jul

Observations du 28.07.2021 au 31.07.2021.

Publié par Roland Pellion  - Catégories :  #Faune.

Balade autour d'un étang.

 

Loriot d'Europe, faucon hobereau, canards colverts, gallinules poules d'eau, grèbes castagneux, hérons garde-boeufs, martins pêcheurs, rousserolles effarvattes, tourterelles des bois, ...

Biche et faon, ragondins.

Une orchidée, l'épipactis à larges feuilles.

 

Affûts en forêt.

Buses variables, ...

Biches, daguets, laie et ses marcassins, ...

Epipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).

Epipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).

Le plus répandu des épipactis est assurément l’épipactis à larges feuilles. Il trouve ses conditions de vie dans les boisements humides, les peupleraies notamment, mais aussi les boisements alluviaux naturels. Ses larges feuilles disposées en spirale le long de la tige sont un des critères de détermination.

 

Les pollinisateurs sont des fourmis, mouches, coléoptères, des bourdons et des guêpes.

 

La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe.

Des chercheurs ont mis en évidence que son nectar contient de l'oxycodone en petite quantité. Cette molécule est un opioïde créé en laboratoire avant d'être identifiée naturellement. Elle est utilisée comme antalgique pour les douleurs fortes et est considérée comme stupéfiant en France.

Il y avait trois tiges sur ce pied d'épipactis à larges feuilles, un chevreuil a dégusté les deux plus belles.

 

Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).
Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).

Orchidée sauvage, l'épipactis à larges feuilles (Epipactis helleborine).

Observations du 28.07.2021 au 31.07.2021.
Observations du 28.07.2021 au 31.07.2021.
Observations du 28.07.2021 au 31.07.2021.
Canetons de canard colvert.

Canetons de canard colvert.

Canetons de canard colvert.
Canetons de canard colvert.
Canetons de canard colvert.
Canetons de canard colvert.

Canetons de canard colvert.

Canard colvert ♂. Le mâle en éclipse ressemble un peu à la femelle, mais il est plus grand, a une tête grise avec une calotte très sombre, mais surtout garde le bec jaune. Cette phase de fin d'été est brève.

Canard colvert ♂. Le mâle en éclipse ressemble un peu à la femelle, mais il est plus grand, a une tête grise avec une calotte très sombre, mais surtout garde le bec jaune. Cette phase de fin d'été est brève.

Grèbe castagneux et canards colverts.

Grèbe castagneux et canards colverts.

Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.

Grèbe castagneux.

Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis).

Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis).

Comme chez tous les grèbes, le nid du grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) construit avec des roseaux et des branchages fins, est une sorte de petit radeau plus ou moins flottant amarré dans les roseaux ou à la berge par les branches d'un arbuste tombant dans l'eau.

 

D'avril à juillet, la femelle y pond 5 à 6 œufs de couleur blanchâtre dont l'incubation est assurée par les deux parents pendant une période qui varie de 20 à 27 jours. Des secondes pontes ou des pontes de remplacement peuvent être effectuées jusqu'au début du mois d'août. Les jeunes sont nidifugesaccompagnent leurs parents lors des promenades quotidiennes et trouvent refuge sur leur dos. Cependant, ils ne sont pas autonomes et capables de s'envoler avant l'âge d'un mois et demi.

Source Oiseaux.net

 

Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.
Grèbe castagneux.

Grèbe castagneux.

Grèbe castagneux.

Grèbe castagneux.

Grèbes castagneux adultes et jeunes.
Grèbes castagneux adultes et jeunes.
Grèbes castagneux adultes et jeunes.
Grèbes castagneux adultes et jeunes.
Grèbes castagneux adultes et jeunes.
Grèbes castagneux adultes et jeunes.

Grèbes castagneux adultes et jeunes.

Gallinule poule d'eau (juvénile).

Gallinule poule d'eau (juvénile).

Gallinule poule d'eau.
Gallinule poule d'eau.
Gallinule poule d'eau.
Gallinule poule d'eau.

Gallinule poule d'eau.

Biche (cerf élaphe).

Biche (cerf élaphe).

Observations du 28.07.2021 au 31.07.2021.
Commenter cet article

bruno 01/08/2021 22:56

Bonne idée d'être de la sortie du 28. Superbes images:l'orchidée assez frêle et les détails du coeur des fleurs sont importants, la prise de la végétation au plan d'eau en miroir me plait particulièrement ,mais les grèbes tu me coupes le souffle...Sympa Roland pour l'album naturaliste de ce soir.
Amitiés

Roland Pellion 01/08/2021 23:06

Bonjour Bruno, Les grèbes sont abondants à Loudon cette année, le niveau d'eau y est pour beaucoup puisque habituellement en cette période l'étang est pratiquement à sec. Cependant ces oiseaux sont très méfiants et la réussite est le fruit de longs affûts. La découverte de l'épipactis dans le secteur, peut-être une première ?

boon 01/08/2021 14:53

merci et bravo Rolland

Véronique Rigaut 01/08/2021 12:34

Tout est merveilleux, les photos, les oiseaux, la biche tendue comme un arc les oreilles dressées, la grèbe castagneux, je rêve toujours quand je plonge dans ton blog...merci Roland

Roland Pellion 01/08/2021 22:40

Bonjour Véronique, merci pour ton passage et pour les compliments. Amitiés.

Archives

À propos

Observations et photographies naturalistes. Passionné de nature depuis l'enfance, je parcours la campagne sarthoise afin d'observer et ramener les clichés de mes sujets favoris : paysages, faune, flore.